Le burn-out parental

le burn-out parental

En tant que parent, vous avez tendance à vous concentrer sur les besoins de vos enfants en priorité. De nombreux parents consacrent tellement de temps et d’énergie à leurs enfants qu’ils négligent leurs propres besoins. Le résultat est le burn-out parental, une situation dans laquelle vous êtes tellement épuisés que vous sentez que vous n’avez plus rien à donner.

Le problème avec l’épuisement parental, c’est que la plupart des gens pensent que c’est une partie normale de la parentalité. Les parents épuisés se sentent honteux ou coupables d’être fatigués, ce qui peut aggraver la situation. Cacher vos sentiments et ne rien faire peut nuire à votre santé mentale. Voici ce que vous devez savoir sur le burn-out parental.

Impact du burn-out parental sur votre santé mentale

Le burn-out parental entraîne un épuisement accablant, une distance émotionnelle avec vos enfants et le sentiment d’être un parent pauvre ou inefficace. Ces effets peuvent avoir de graves conséquences sur votre santé mentale.

Selon votre niveau d’épuisement parental, l’impact sur votre santé mentale peut inclure :

  • Brouillard cérébral, sentiment d’être perdu, de ne pas être à sa place, d’avoir fait une erreur en devenant parent ;
  • Tolérance limitée (patience plus réduite) ;
  • Confusion ;
  • Pertes de mémoire ;
  • Niveaux de stress accrus ;
  • Dépression ;
  • Sentiment d’isolement ;
  • Mauvais sommeil ;
  • Tendances obsessionnelles-compulsives.

Les effets du burn-out sur la santé mentale peuvent affecter votre santé globale. Au fur et à mesure qu’il progresse, vous pouvez développer des déséquilibres hormonaux, ce qui peut entraîner une diminution de la libido. Si vous avez un mauvais sommeil chronique, le risque de problèmes de santé graves comme les maladies cardiaques et le diabète augmente. Des niveaux de stress plus élevés peuvent également augmenter les risques.

L’épuisement parental peut affecter votre relation avec votre partenaire. Ses effets mentaux peuvent entraîner des ruptures de communication et des augmentations de tension. Ce qui, par une suite logique des choses, peut entraîner des malentendus, des disputes et du ressentiment.

Le burn out parental abîme votre relation avec vos enfants. Vous ne vous sentez peut-être pas connecté avec eux, ou comme si vous ne faisiez que suivre les mouvements. La distance émotionnelle peut avoir un impact sur le développement de votre enfant, ce qui peut entraîner des problèmes plus tard dans la vie.

Comment y remédier ?

La plupart des parents sont susceptibles de connaître un burn-out parental léger à modéré, en particulier dans les premières années de leur enfant. Si vous remarquez des symptômes, voici quelques changements que vous pouvez apporter.

Parlez-en autour de vous

Si vous vous sentez épuisé, l’une des premières choses à faire est d’en parler à votre partenaire et à vos proches. Faites-leur savoir que vous pourriez avoir besoin d’aide. Si vous êtes un parent seul, il est indispensable de s’entourer et de parler à un ami de confiance ou à un membre de la famille.

Faites attention à votre alimentation

Lorsqu’on est épuisé au point de pouvoir à peine fonctionner, on peut avoir tendance à prendre un encas rapide comme du café, un beignet ou une autre collation sucrée. Bien que ces aliments puissent fournir un coup de pouce temporaire, ils provoquent également souvent une plus grande fatigue par la suite. Au lieu de cela, alimentez votre corps avec des aliments riches en nutriments. Incluez un équilibre de protéines maigres, de céréales complètes, de fruits et de légumes dans vos repas. Pour les collations, privilégiez les protéines maigres et les glucides riches en fibres .

Faites de l’exercice !

L’activité physique peut stimuler votre énergie et augmenter les hormones du bien-être dans votre corps. Elle peut également aider à réduire le stress et la dépression. Faire de l’exercice ne signifie pas que vous devez aller à la salle de sport tous les jours. Faire une promenade de dix minutes autour du pâté de maisons peut vous aider à vous vider la tête et vous donner le coup de pouce dont vous avez besoin pour vous réinitialiser.

Ne vous sentez pas coupable 

Il est impératif de déculpabiliser de prendre quelques minutes pour vous ou de prendre du temps pour vous et votre partenaire. Cela ne fait pas de vous un mauvais parent si vous vous concentrez de temps à autre sur vos propres besoins. En fait, prendre soin de soi aide généralement à être un meilleur parent.

le burn-out parental ou l'épuisement parental

Comment soigner le burn-out parental ? 

Élever des enfants est à la fois gratifiant et stimulant. Se sentir épuisé et usé est susceptible de se produire, surtout dans les premières années. Reconnaître les symptômes de l’épuisement parental peut vous aider à les arrêter avant qu’ils ne s’aggravent. 

Cependant, si vous en souffrez déjà, voici ce que vous pouvez faire. 

Demandez de l’aide, prenez quelques minutes pour vous et donnez-vous une chance de vous réinitialiser. Si vous êtes préoccupé par votre niveau d’énergie, votre santé mentale et votre bien-être général, n’hésitez pas à demander l’aide d’un professionnel. Un professionnel de la santé mentale ou un thérapeute peut vous fournir des conseils et astuces supplémentaires pour gérer vos symptômes. Vous pouvez, par ailleurs, me contacter pour une séance ensemble à ce sujet. 

Comment prévenir et éviter le burn-out parental ? 

C’est normal d’être fatigué de temps en temps quand on est parent. En revanche, le burn-out est la forme aggravée de la fatigue. C’est pourquoi il existe des choses que vous pouvez faire pour réduire le risque de burn-out :

  • Demandez de l’aide ou engagez une baby-sitter régulièrement ;
  • Prenez soin de vous, accordez-vous du temps rien que pour vous ;
  • Faites de l’exercice ;
  • Fixez-vous des attentes réalistes et ne vous mettez pas trop de pression ;
  • Donnez à votre enfant des tâches adaptées à son âge ;
  • Allez-y doucement avec vous-même.

Une chose est sûre : vous n’êtes pas seul.e. Vous n’êtes pas l’unique individu à avoir souffert de burn-out parental. Tous ces éléments pourront, à coup sûr, vous permettre de vous remettre sur pied.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer aussi …

Le TDAH : tout savoir sur ce trouble

Le TDAH : tout savoir sur ce trouble

Le TDAH est un trouble neuro-développemental caractérisé par des difficultés d’attention, de concentration et d'hyperactivité. Ces problèmes peuvent provoquer des retards scolaires et sont souvent source de difficultés sociales et familiales. Cela peut entraîner des...

Les perturbateurs endocriniens : comment les éviter au quotidien ?

Les perturbateurs endocriniens : comment les éviter au quotidien ?

Les perturbateurs endocriniens sont devenus un problème majeur de santé publique. Responsables de l'apparition de certaines maladies ou autres troubles du cycle menstruel notamment, les perturbateurs endocriniens sont à fuir. C'est de plus en plus difficile de s'en...

Les aliments à favoriser pour l’été

Les aliments à favoriser pour l’été

Vous aussi, vous vous demandez quels aliments favoriser en été ? Avec une hausse de la température extérieure, notre température corporelle interne augmente également. Par conséquent, cela peut conduire à une déshydratation, à de la fatigue, à des irritations de la...

Découvrir

les autres articles

Découvrir

mes pratiques

Recevez la lettre inspirante