3 fleurs de Bach contre les terreurs nocturnes

Les terreurs nocturnes toucheraient entre 1 et 3% des enfants de moins de 15 ans. Ce phénomène, bien que très impressionnant, ne relève pas du cauchemar mais plutôt du somnambulisme. J’ai répertorié 3 fleurs de Bach qui se distinguent pour accompagner votre enfant dans ses terreurs nocturnes. Découvrez-les sans tarder!


Les terreurs nocturnes, une parasomnie qui peut impressionner

Les terreurs nocturnes sont des troubles du sommeil qui se produisent pendant la phase de sommeil profond, également connue sous le nom de sommeil à ondes lentes. Les personnes qui ont des terreurs nocturnes peuvent avoir des épisodes où elles se réveillent soudainement la nuit en état de panique et de confusion, criant, hurlant ou pleurant. Elles peuvent également présenter des comportements violents tels que se débattre, frapper ou courir.

Contrairement aux cauchemars, qui se produisent pendant la phase de sommeil paradoxal, les personnes qui ont des terreurs nocturnes ne se souviennent généralement pas de l’épisode le matin. Les terreurs nocturnes sont plus fréquentes chez les enfants, mais peuvent également survenir chez les adultes. Les causes des terreurs nocturnes peuvent inclure des facteurs génétiques, le stress, la fatigue, les troubles respiratoires du sommeil et la prise de certains médicaments.

On les classe dans les troubles de la transition veille-sommeil tout comme le somnambulisme et les états confusionnels contrairement aux cauchemars et aux rêves qui eux, apparaîssent pendant la phase de sommeil paradoxal.

Les terreurs nocturnes sont donc des troubles de l’éveil en sommeil lent qui se produisent dans le 1er tiers de la nuit soit 2 à 3 heures après l’endormissement.

Les manifestations sont impressionnantes et durent quelques minutes, parfois plus. En effet, l’enfant peut se mettre à crier, hurler, à monter sur son lit, les yeux grands ouverts en prononçant des paroles inaudibles. Généralement, il est difficile de réveiller et/ou de calmer un enfant en pleine terreur nocturne. Enfin, il est courant d’assister à une amnésie totale de l’épisode une fois la crise passée.

D’une point de vue statistique, il semblerait que 1 à 3% des enfants de moins de 15 ans seraient concerné par les terreurs nocturnes (Lhallanel, Louis, 1999).

1. Rock rose, la fleur des terreurs aiguës

Rock rose ou hélianthème à feuilles rondes est un petit arbrisseau poussant dans les terrains secs et caillouteux. Ses fleurs sont d’un jaune vif qui s’épanouissent entre juin et septembre.

Elle porte le numéro 26.

Rock rose est l’exil de la terreur aiguë. Elle accompagne les personnes qui ont subi des situations de stress extrême comme un accident, un attentat, une situation de crise, une maladie subite ou des catastrophes naturelles etc…

La fleur de Bach Rock Rose est la fleur de la panique pure et de la sidération. Elle soulage alors le plexus solaire noué et tendu, les personnes qui font des cauchemars ou qui viennent de vivre ou d’assister à un événement traumatique et qui sont encore en état de choc.

Rock rose aidera à retrouver la force héroïque et le recul nécessaire pour pouvoir affronter ou plutôt gérer une situation critique avec sang-froid.

2. Mimulus, la fleur des peurs identifiées

Mimulus ou mimule tachetée est une plante que l’on retrouve en Angleterre le long des rivières et dans les prairies humides.

Elle porte le numéro 20.

Mimulus est la fleur du courage. Elle redonne confiance et courage aux personnes qui ont des peurs concrètes. Cet élixir sera utile pour ceux qui ont identifié leur peur ou leur phobie et qui dans le cadre d’un travail psychologique ont besoin d’une aide plus subtile.

Les personnes Mimulus sont aussi des hypersensibles et ont beaucoup de mal à supporter les bruits, les lumières trop fortes, la foule et la proximité avec les gens.

En prenant l’élixir Mimulus, vous vous reconnectez à votre force intérieure et prenez la vie avec humour et légèreté. Les craintes, la timidité et les peurs spécifiques sont soulagées.

3. Clematis, pour s’ancrer dans la réalité

Clematis ou clématite des haies est une liane qui peut mesurer jusqu’à 12 m à l’âge adulte. Sa floraison odorante dure de juillet à septembre.

Elle porte le numéro 9.

Clematis, la fleur de la réalité. L’élixir de Clematis accompagne les personnes qui ont du mal à vivre la vie réelle et qui sont souvent dans la lune… Leur monde imaginaire et très florissant, elles sont peu ancrées, ont tendance à rêver et manquent cruellement de concentration. Les Clematis sont des “romantiques”, des âmes d’artistes. Ils ne montrent que peu d’intérêt pour ce qui se passe autour d’eux.

Grâce à l’élixir de Clematis, vous revenez sur terre, parfaitement ancré, avec une perception du réel juste et alignée. Vous ouvrez au monde extérieur ce qui vous donne matière à enrichir votre monde intérieur.

Fleur de Bach, mode d’emploi

Les fleurs de Bach agissent par résonance. L’eau est un vecteur d’information qui permet de transmettre fréquence vibratoire, à l’image d’une onde créée par un caillou jeté dans une marre. Les élixirs de Bach chargé d’une certaine fréquence entre en écho avec l’eau du corps. Comme un orchestre qui s’accorde avant de jouer, les fréquences de l’élixir et de l’organisme s’harmonisent.

C’est ainsi que la prise de quelques gouttes (jusqu’à 6) dans un peu d’eau faiblement minéralisée et ce, régulièrement dans la journée est conseillée.

Les fleurs de Bach en accompagnement psy

Les fleurs de Bach ne peuvent se soustraire à un travail psychothérapeutique. Un enfant qui enchaîne les terreurs nocturnes peut être un enfant en souffrance, anxieux ou stressé. Bien que les terreurs ne soient pas des cauchemars, les facteurs environnementaux et psychologiques (parents qui se disputent, pression scolaire, arrivée d’un nouveau membre dans la famille…) sont à prendre en compte.

Quelle conduite à tenir face à un enfant qui fait une terreur noctune

La terreur nocturne est une sorte de dissociation du cerveau, l’enfant n’est ni réveillé ni endormi. Cet entre-deux crée un « bug » amplifié par l’anxiété et le stress. Vouloir réveiller son enfant, c’est prendre le risque de prolonger la crise car il a été remarqué que l’enfant se rendormait de lui-même la plupart du temps. Et bien que cela soit spectaculaire, l’enfant ne se rend compte de rien. Peut-être qu’au final, les fleurs de Bach devraient être pour les parents !!

0

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer aussi …

Réguler votre système nerveux dès maintenant avec ces 3 astuces

Réguler votre système nerveux dès maintenant avec ces 3 astuces

Le rythme effréné de la vie moderne peut souvent mettre votre système nerveux à rude épreuve, entraînant du stress, de l'anxiété et des tensions intérieures. Cependant, il existe des moyens simples et naturels pour apaiser votre système nerveux et favoriser un état de...

Découvrir

les autres articles

Découvrir

mes pratiques

Recevez la lettre inspirante