Dépression Saisonnière: accompagnement naturel et holistique

Le froid, le manque de luminosité, le mauvais temps, la pression des fêtes de fin d’année, le printemps qui est encore loin… Tout est réuni pour développer ce que l’on appelle un Trouble Affectif Saisonnier qui n’est autre que la célèbre dépression saisonnière.

dépression-saisonnière

Les symptômes de la dépression saisonnière 

La dépression saisonnière hivernale et un épisode dépressif qui s’installe dès la fin de l’automne jusqu’au printemps. Les principaux symptômes sont entre autre :

  • l’irritabilité
  • la baisse motivation
  • la perte d’intérêt
  • l’humeur fluctuante
  • le sommeil altéré ou au contraire considéré comme une valeur refuge
  • l’envie de fuir ou de partir loin
  • l’impatience

Avant de vous auto-diagnostiquer atteint de dépression saisonnière, il est important de consulter un professionnel qui évaluera si oui ou non vous êtes véritablement concerné. En effet, les critères à prendre en compte sont :

  • avoir fait deux épisodes dépressifs saisonniers deux hivers de suite SANS aucune autre forme de dépression entre temps
  • les symptômes doivent être installés depuis plus de 2 semaines, être quotidiens et empêcher l’épanouissement et le contact social de la personne.

Prendre l’air: s’oxygéner et s’aérer l’esprit 

Sortez vous promener! Se balader à la campagne, dans un parc, en forêt ou à l’océan, bien couvert cela fait énormément de bien. En plus de vous oxygéner, vous faîtes le plein d’ions négatifs qui sont bons pour votre santé. En effet, le fait de rester enfermé.e, confiné.e, vous brassez de l’air pollué et électriquement inadapté pour vous.

Luminothérapie pour pallier au manque de soleil 

Le dernier paragraphe me fait rebondir sur la luminothérapie. Cette technique consiste à vous exposer à une lumière d’une intensité particulière afin de compenser le manque d’ensoleillement. Cette lumière se veut être proche de celle du soleil sans les infrarouges et ultraviolets. Les bienfaits se font ressentir au bout de quelques jours de cure. Il en existe dans le commerce pour les particuliers. Peut-être une idée cadeau à offrir (ou à se faire offrir) pour Noël ?

luminothérapie

La vitamine D, un peu de soleil en goutte 

Le manque d’exposition au soleil fait chuter en flèche votre taux de vitamine D. Celle-ci est non seulement indispensable pour fixer le calcium mais elle est également anti-inflammatoire et joue un rôle dans la prévention de la dépression saisonnière.

Où trouver de la vitamine D ?

  • Dans le beurre d’été (un peu rare à trouver, je l’avoue)
  • dans l’huile de foie de morue (bon courage !)
  • foie de fletan
  • en complément alimentaire

Cette complémentation doit être quotidienne surtout si vous avez la peau foncée ou mate et que vous n’êtes jamais dehors et ce, de novembre à mars.

Pour une vitamine D de qualité, je vous recommande celle des laboratoires COPMED qui est végétale (issue de lichen). 1 à 2 gouttes par jour, tout simplement! Pour commander, voici mon code praticien : A33205 pour celles et ceux qui n’aurait jamais commandé de ma part.

Se faire accompagner par un professionnel 

dépression-saisonnière

Psychologue, psychiatre, thérapeute, de nombreux praticiens de l’accompagnement peuvent vous accompagner pour traverser cette période délicate.

Dans ma pratique, je considère l’individu dans sa globalité et ainsi j’agis tant bien sur le corps que sur l’esprit. Si ma démarche holistique vous intéresse, je vous invite à me contacter ou à prendre directement RDV.

Et si vous reconsidériez l’hiver ? 

Pourquoi ne pas vous caler au rythme de la nature ? Les animaux hibernent, la vie est au ralenti mais toujours présente, tapie sous la terre.

L’hiver est ce moment de repos où l’abandon est de mise. La vie est un éternel cycle. Ne soyez pas pressé, apprenez à vous écouter, à respecter vos besoins. Si vous avez envie de rester chez vous parce qu’il fait froid dehors où est le mal ? Ne succombez pas à l’appel irrépressible de la société qui, sous forme presque d’injonction, vous culpabilise de ne rien faire ! L’hiver c’est le repos. L’hiver est une petite mort. Il vous invite à vous poser, à rester dans vos foyers. La symbolique est également très forte, il s’agit d’une période d’introspection profonde pour évaluer vos besoins avant de remboîter le pas au printemps.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer aussi …

Reconnexion par l’art

Reconnexion par l’art

Depuis que j’exerce en tant que naturopathe, j’expérimente toutes les facettes de la reconnexion à soi. Et j’ai aujourd’hui envie de vous parler de la reconnexion par l’art. Vous le savez peut-être, ou pas, mais je suis également danseuse. Et c’est lorsque je danse...

Osez vivre l’émergence par la Chrysalide

Osez vivre l’émergence par la Chrysalide

Je vous invite aujourd’hui à découvrir un article particulier. En effet, Reconnexion au Naturel est un site qui a la vocation de vous guider vers la reconnexion à soi. Se révéler par son potentiel intérieur et s’aimer profondément par le cheminement vers la vie. Les...

Le développement personnel de la femme cyclique

Le développement personnel de la femme cyclique

La femme est une montagne russe sans filet, le saviez-vous chères femmes lumineuses ? En effet, selon le moment du cycle dans lequel on se trouve, nous éprouvons et ressentons les choses différemment. En effet, la femme cyclique est soumise à de nombreuses...

Découvrir

les autres articles

Découvrir

mes pratiques

Recevez la lettre inspirante